Week-end de motoneige à Sept-Îles : paysages et vues incontournables

Dans Non classé

Partagez :

La région de Sept-Îles est dotée de merveilleux paysages et ce, à longueur d’année. Mais pendant la période hivernale, il y a une beauté toute particulière à ces endroits époustouflants. Le manteau de neige, les conifères et les eaux glaciales mais scintillantes du fleuve en donnent plein la vue aux visiteurs. Le secteur ne manque pas d’activités de plein air pour profiter de toutes ces splendeurs de la nature, et la motoneige fait certainement partie des incontournables.

Quels sentiers emprunter lors d’un weekend de motoneige à Sept-Îles?

La motoneige peut être à la fois une pratique contemplative et un sport très fort en adrénaline. Les sentiers balisés permettent de sillonner de longs chemins rapidement, l’air frais au visage.

En contraste, la motoneige aide aussi à se rendre dans des endroits très isolés et paisibles.

Les motoneigistes peuvent emprunter plus de 1600 kilomètres de pistes qui longent la Côte-Nord, de Tadoussac jusqu’à Blanc Sablon. Cette longue succession de pistes porte le nom de sentier Trans-Québec #3. Évidemment, la région de Sept-Îles est bien desservie! Plusieurs sections du sentier valent le détour, offrant des vues spectaculaires sur des montagnes, avec la possibilité de croiser en chemin des cours d’eau, des lacs et quelques créatures de la faune locale.

D’ailleurs, ce sentier comporte un tronçon particulièrement intéressant entre Rivière-Pentecôte et Sept-Îles, avec des sentiers larges et de légères montées permettant d’admirer le fleuve, le tout dans un cadre féérique. La virée de motoneige devient d’autant plus intéressante qu’elle se fait dans des conditions idéales. Par jour de beau temps, la vue est tout simplement inoubliable.

Il n’est pas difficile d’enfiler les kilomètres en motoneige, donc sur la durée d’une fin de semaine, on peut très bien envisager d’explorer plusieurs sections du sentier T3, en se rendant vers Port-Cartier, ou alors dans l’autre direction qui fait découvrir la section Est du T3. Chacun de ces chemins procure de très belles vues et des paysages variés qui changent et ne sont jamais monotones.

Où pratiquer la motoneige hors-piste dans la région de Sept-Îles?

Les amateurs de hors-piste ne sont pas en reste, car la région est un véritable terrain de jeu où les beaux paysages se succèdent. Pour trouver des endroits propices à ce genre de pratique, tout en étant sécuritaires, il est avisé de demander conseil au moment de la visite. Les conditions changeantes font en sorte qu’un secteur intéressant peut l’être moins l’année suivante.

Heureusement, il n’est pas difficile de trouver un amateur de motoneige à Sept-Îles, et ces passionnés aiment prodiguer généreusement leurs conseils aux visiteurs. La ville compte d’ailleurs un club très actif, le Club Ook-Pik, dont les membres se feront un plaisir de partager leurs connaissances. Plusieurs de ceux-ci pratiquent la motoneige depuis des décennies et ont exploré les différents secteurs de la région, assez pour connaître les meilleurs endroits à visiter.

Une région peuplée d’amateurs de plein air

Nombreux sont les adeptes de motoneige dans la région, mais cela ne veut pas dire pour autant que vous vous retrouverez pris dans des autoroutes très occupées. Les gens sont respectueux car ils sont là d’abord et avant tout pour avoir du plaisir et pour profiter de la nature.

En général, la région bénéficie de généreuses chutes de neige en hiver, au grand bonheur des amateurs de sports d’hiver. Lors d’un weekend à Sept-Îles qui a lieu durant cette période de l’année, il s’agit donc d’une activité incontournable. En effet, il n’y a rien de mieux pour apprécier l’hiver québécois que de bouger pour ressentir un peu d’adrénaline, tout en découvrant des endroits qui permettent d’admirer la nature à son état pur.

 

Partagez :