Ouverture de la pêche récréative au Québec

Dans Non classé

Partagez :

Que ce soit seul, en famille ou avec les amis, la pêche est une activité très agréable et surtout, accessible. Par ailleurs, il est possible de pêcher à partir du 1er avril de chaque année dans la plupart des régions. On retrouve notamment une grande variété d’espèces de poissons dans les lacs et les rivières de chez nous. Mais attention ! La faune aquatique est une ressource naturelle renouvelable, mais fragile et on doit observer quelques règles de base avant de s’adonner à cette activité.

Est-ce qu’on a besoin d’un permis pour pêcher au Québec ?
Oui, il faut être détenteur d’un permis pour pêcher au Québec. Cela dit, il faut l’avoir en sa possession durant la pratique de ce sport. Néanmoins, les enfants mineurs, un conjoint ou un étudiant adulte peuvent pêcher en compagnie d’un adulte avec un permis.

À quel endroit peut-on pêcher ?

On peut pêcher à peu près n’importe où au Québec, car la plupart des plans d’eau sont publics. Cependant, les terrains qui les bordent sont généralement privés, surtout dans le sud du Québec. Assurez-vous d’abord d’obtenir la permission du propriétaire avant d’empiéter sur un terrain privé pour accéder au plan d’eau !

Les terres qui appartiennent au domaine de l’État sont accessibles librement. Toutefois, faites attention aux territoires structurés comme les zecs, les pourvoiries, les parcs et les réserves et les aires fauniques. Il faut généralement payer des droits pour y pêcher et y séjourner.

Combien de poissons on peut pêcher ?

La limite de prise varie d’une espèce à l’autre selon la zone dans laquelle vous pêchez. C’est pourquoi il vaut mieux vérifier auprès du site Forêts, Faune et Parcs du Québec pour consulter la liste complète.

Notamment, le poisson consommé le jour de sa prise fait partie de la limite quotidienne. Aussi, les poissons capturés par une personne en vertu de votre permis font partie de votre limite. On peut également partager ses poissons avec quelqu’un qui n’a pas de permis de pêche si on respecte la limite autorisée.

Saviez-vous que ?

• On a droit qu’à seulement trois hameçons sur sa ligne
• On ne peut pêcher qu’à la mouche sur certains plans d’eau
• Il est permis de pêcher la nuit sauf dans une rivière à saumon
• Les vers de terre et sangsues peuvent être utilisés sans restriction
• Les menés sont interdits comme appâts dans la plupart des zones
• Il faut pouvoir identifier l’espèce de poisson lorsqu’on le transporte
• On ne peut pas découper le poisson en filets si une limite de longueur s’applique
• On ne peut vendre le poisson pris à la pêche sportive

En conclusion

Vivement le printemps et les activités estivales comme la pêche ! Si vous désirez en savoir plus sur les périodes de pêches et les limites de prise de poisson près de Sept-Îles, vous pouvez consulter le site de Forêts, Faune et Parcs du Québec. https://www.mffp.gouv.qc.ca/publications/enligne/faune/reglementation-peche/periodes-peche.asp

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour réserver votre séjour dans la région ou pour avoir plus d’informations sur les nombreuses activités offertes.

Partagez :