Musée régional de la Côte-Nord : à visiter pour les amoureux de l’art

Dans Non classé

Partagez :

Il y a au cœur de Sept-Îles un joyau culturel consacré aux arts et au patrimoine culturel de la Côte-Nord. Fondé en 1976, le Musée régional de la Côte-Nord présente une importante collection d’artéfacts et d’œuvres d’art qui couvrent plusieurs domaines touchant aux différentes formes d’art et à l’histoire. À l’image de la région et de ses racines culturelles où se rencontrent les populations euro-québécoises et autochtones, les objets exposés décrivent le passé et le présent de Sept-Îles et des environs.

Les collections du musée

Au fil des années, la collection du musée s’est enrichie de plus de 40 000 objets se divisant en plusieurs catégories, dont les beaux-arts, les sciences naturelles, l’ethnologie, la photographie et l’archéologie. Ayant accès à un tel nombre de pièces, l’équipe du musée est en mesure de créer des expositions thématiques variées, toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Le musée comporte trois salles d’exposition, dont un grand espace pour l’exposition permanente et deux salles pour les expositions temporaires. La visite promet donc toutes sortes de découvertes aux visiteurs assoiffés de culture et d’art.

L’exposition permanente

On retrouve des traces de vie humaine sur la Côte-Nord datant de plus de 9000 ans. L’exposition permanente du musée vise donc à présenter l’évolution humaine et sociale qui a eu lieu depuis lors. Sous le titre de “Terres de sens: le grand voyage”, l’exposition met en valeur l’histoire régionale.

Malgré le fait qu’il s’agisse d’une exposition permanente, les gens ne doivent pas hésiter à renouveler leur visite au musée car celle-ci est en constante évolution.

Les expositions temporaires

L’équipe du musée prépare des expositions temporaires très diversifiées, mettant en valeur les objets faisant partie de la collection. À titre d’exemple, des expositions récentes ont été consacrées à l’expédition de Franklin et aux phares du fleuve Saint-Laurent.

Plusieurs fois par année, le musée accueille aussi des artistes et artisans de la région pour leur consacrer des rétrospectives ou pour organiser des expositions collectives. Récemment, l’artiste baie-comoise Catherine Arsenault y a présenté ses œuvres d’art aux formes organiques.Enfin, il est aussi à noter que le musée reçoit des expositions itinérantes préparées par d’autres musées et qui correspondent à son mandat.

L’art à Sept-Îles et dans la Côte-Nord

Les amateurs d’art seront comblés suite à la découverte des œuvres d’art présentées au musée. Plus d’une centaine d’artistes canadiens s’y retrouvent, dont plusieurs qui sont spécifiquement associés à la région. On parle entre autres d’estampes, de sculptures, de peintures, de sérigraphies et de dessins ayant été acquis ou donnés au musée. D’ailleurs, une partie des œuvres appartenant au musée proviennent de la collection d’Urgel Pelletier, docteur et collectionneur d’art ayant vécu dans la région.  

De plus, étant donné l’importante contribution culturelle autochtone dans la région, les objets d’art créés par des artistes innus sont aussi bien représentés et trouvent leur place à la fois dans l’exposition permanente et dans les expositions temporaires.

Le Musée Shaputuan

Un autre joyau incontournable de la région est le Musée Shaputuan, qui donne un aperçu des activités traditionnelles de la culture Innue durant les 4 saisons. Plongez-vous dans un cycle de vie entrelacé avec la nature, la vie et le temps. Avec plus d’une centaine d’objets de collection, le musée honore son nom en créant un espace de rencontre, de rassemblement et de partage.

Les expositions permanentes et temporaires du musée sont offertes en français et plusieurs autres langues.

Visiter en famille

Lors d’un séjour en famille à Sept-Îles, le Musée régional de la Côte-Nord et le Musée Shaputuan font partie des arrêts incontournables. Les jeunes amateurs d’art pourront participer à des activités offertes par les musées, à travers lesquelles ils seront exposés à l’art et l’histoire de la région. Il est notamment possible d’organiser une visite guidée en famille et de participer à des ateliers ponctuels avec des artisans.

Crédit photo Danielle Poitras

Partagez :